Organisateurs

Le Syndicat Français de la Critique de Cinéma forme des jeunes spectateurs en mettant en place un parcours d’initiation et de formation à la critique de cinéma à destination de lycéens de la Région Ile-de-France sur l’année scolaire 2019-2020.

Ce programme permet à 120 lycéens franciliens du Lycée Nadia et Fernand léger d’Argenteuil et du Lycée Léopold Sedar Senghor de Magnanville de bénéficier gratuitement de 5 journées d’initiation à la critique de cinéma incluant : la découverte de 3 longs métrages sélectionnés ces dernières années à la Semaine de la Critique, section parallèle du festival de Cannes, et la participation active à deux ateliers d’écriture de critique de film et à une journée de restitution. 

Le contenu de ces journées se base sur l’acquisition de connaissances (vocabulaire cinématographique et journalistique, découverte d’œuvres cinématographiques), la pratique (atelier d’écriture de critique de cinéma, pratique du français) ainsi que la découverte de nouveaux métiers par des rencontres et débats autour des films projetés avec des professionnels du cinéma (journalistes-critiques de cinéma, réalisateur et producteur) et la découverte de lieux culturels de proximité : le cinéma Jean-Gabin d’Argenteuil et le Colombier de Magnanville.

Ce parcours bénéficie du soutien financier du Service Éducation Artistique et Culturelle de la Région Ile-de-France.

LOGO-BASE-FOND-CLAIR-QUADRI LOGO_RIDF_2019_COULEUR 

1ère session

Film

Tramontane
de Vatche Boulghourjian

tramontane

   

14 



Distinctions
• Prix de la découverte | Festival du film
francophone de Namur 2016
• Prix Jean Renoir des lycéens 2016/17

Synopsis 

Rabih, un jeune chanteur aveugle, parcourt le Liban après avoir découvert qu’il n’était pas le fils biologique de ses parents. Sa quête d’identité, son désir d’accompagner sa chorale à l’étranger et la recherche de son oncle disparu et seul détenteur de la vérité, se confondent en une même fébrilité. À travers cette quête, Rabih dresse le portrait d’une nation tout entière incapable de relater sa propre Histoire.

Liban / France / Qatar / Émirats Arabes Unis - 2016 - 1h45 - VO arabe

Réalisateur

Vatche Boulghourjian est un auteur et réalisateur libanais diplômé d’un Master (MFA) de cinéma à l’Université de New York (NYU) dont il est également membre honorifique. Il a auparavant travaillé plusieurs années dans divers pays du Moyen-Orient, réalisant des documentaires TV en parallèle de ses propres courts métrages de fiction, expérimentaux et documentaires.

Son film de fin d’étude à NYU, La Cinquième Colonne, a été récompensé d’une bourse de la Hollywood Foreign Press Association avant de remporter le 3e Prix à Cannes en 2010, dans le cadre de la Cinéfondation. Ses films ont été montrés et maintes fois récompensés dans de nombreux festivals internationaux. 

Tramontane, son premier long métrage, a fait sa première mondiale en
compétition à la 55ème édition de la Semaine de la Critique à Cannes.

« Nous avons fait ce film car nous voulions le voir nous-mêmes, car nous en avions senti l’urgence et l’humanité. »
Vatche Boulghourjian 

Intervenante professionnelle

Rencontre avec Gabrielle Dumon, productrice

2_Gabrielle Dumon
Née à Marseille en 1976, Gabrielle a grandi en Suède et en Allemagne. En 2001, elle est recrutée par ACE, un réseau de producteurs européens offrant un service de suivi personnalisé en développement et en financement de longs métrages. En sept ans, elle travaillera auprès de 130 producteurs sur plus de 400 projets. En 2008, elle rejoint le producteur Bertrand Faivre au sein de sa société Le Bureau à Paris, où elle devient responsable des développements, coproductions et post-productions. Nommée associée en 2011, Gabrielle développe et produit ses propres projets pour le Bureau depuis 2013 dont Tramontane en 2016, sélectionnée à la 55e Semaine de la Critique. 

2ème session

Film

207157 
13




Distinctions

• César 2018 du Meilleur Premier Film, Meilleur Acteur  et Meilleure Actrice dans un second rôle
• Prix du meilleur scénario |  Festival Premiers Plans d’Angers 2016
• Valois de diamant du meilleur film et meilleur acteur | Festival du film francophone d’Angoulême 2017
• Prix Jean Renoir des lycéens 2017/18

Synopsis 
Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.

France - 2017 - 1h30 - VO française

Réalisateur
Fils d’un couple d’agriculteurs de Droyes, dans le département de la Haute-Marne, Hubert Charuel a travaillé dans le secteur de l’élevage laitier avant de s’orienter vers des études de cinéma. 

Diplômé de la Fémis (département Production) en 2011, son film de fin d’études, Diagonale du vide, est sélectionné dans plusieurs festivals, notamment celui de Clermont-Ferrand, tout comme K-nada4, son second court métrage qu’il sort en 2015. Il réalise ensuite en 2016 un autre court métrage : Fox-Terrier. Ses films sont souvent des odyssées dans les zones périphériques de la France où il filme la culture rurale qu’il a connue enfant.

En 2017, il sort son premier long métrage intitulé Petit Paysan qui reçut un
accueil très chaleureux aussi bien du grand public que des critiques.

« L’histoire de Pierre, paysan qui a repris l’exploitation familiale, est celle que j’aurais dû avoir. »
Hubert Charuel

Intervenant professionnel

Rencontre avec Hubert Charuel, réalisateur

HubertCharuel_23
Hubert Charuel sait de quoi il parle : fils de paysans, il a tourné son film dans la ferme de ses parents, eux-mêmes éleveurs (ils jouent dans le film, ainsi que son grand-père). Petit paysan transpire l’authenticité, mais le point de vue du cinéaste s’affranchit allègrement d’un quelconque souci de « rendre hommage », piège tendu à tous ceux qui, caméra au poing, s’en vont filmer un monde trop proche d’eux, trop chargé d’affects. Dans une démarche semi-documentaire, il balaie sans effort des stéréotypes tenaces autour de la vie rurale sans pour autant en faire le centre névralgique de son film. Pierre est un personnage réel, concret, auquel on peut aisément s’identifier, et sa bascule progressive dans la psychose et la folie n’en est que plus vertigineuse.

Critiques de cinéma intervenants

Argenteuil

18 Ariane Allard

Journaliste depuis 1986 et critique de cinéma depuis 2001, Ariane Allard est membre du Comité de rédaction de la revue Positif. Responsable des pages cinéma du magazine Causette, elle est l’auteure de trois ouvrages aux éditions La Martinière dont The Artist, le livre retraçant le parcours du long-métrage aux cinq Oscar. Ariane Allard est également chargée de cours de journalisme à Paris VII-Saint-Denis. De 2013 à 2015, elle fait partie du Comité de sélection des longs métrages pour La Semaine de la Critique.

16
Sandrine Marques

Chef de rubrique du magazine Trois Couleurs et chargée du pôle éditorial cinéma chez MK2 pendant 4 ans, Sandrine intègre la rédaction du journal Le Monde en 2012. Critique de cinéma, elle est actuellement impliquée dans différents dispositifs d’éducation à l’image et contribue au magazine La 7e Obsession. De 2016 à 2018, elle fait partie du Comité de sélection des longs métrages pour la Semaine de la Critique.

Magnanville

15


Thomas Baurez

Après une expérience en production de courts et longs métrages, puis en distribution, Thomas se dirige vers la critique pour finalement en exercer pleinement le métier en 2004 d’abord à Studio Magazine puis à StudioCineLive. Il est aujourd’hui journaliste rédacteur pour Première, et chroniqueur cinéma chez France 24. Thomas Baurez fut membre du Comité de sélection des longs métrages à La Semaine de la Critique de 2014 à 2017.

17



Charlotte Lipinska

Charlotte Lipinska est une journaliste de cinéma, présentatrice et animatrice française. Elle intervient notamment sur les émissions Le masque et la plume sur France Inter ou encore Le Cercle sur Canal+. Elle collabore également avec plusieurs journaux de cinéma pour lesquels elle écrit des critiques tels que Vogue et Vanity Fair.



Lycées participants

Lycée Nadia et Fernand Léger
Argenteuil

Argentueil

Le Lycée Polyvalent Nadia et Fernand Léger d’Argenteuil est un lycée professionnel et technologique des métiers du social, de la santé et des services. La formation professionnelle propose une formation dédiée aux différents métiers en lien notamment avec l’aide à la personne, la santé, l’accompagnement spécialisé ou l’assistanat social. Ses effectifs sont de 981 lycéens des classes de seconde à Terminale.

Les lycéens participants au programme sont issus d’une classe de seconde générale de 26 élèves et d’une classe de terminale professionnelle Assistance Service et Soin à la Personne de 24 élèves

Enseignants référents du projet   Vincent Renaud, Coralie Cadran & Juliette Blin
Adresse   7 Allée Fernand Léger, 95100 Argenteuil - Tél: 01 39 98 43 43
Site Web   www.lyc-leger-argenteuil.ac-versailles.fr

Lycée Léopold Sédar Senghor
Magnanville

1280-web-Magnanville-lycée-fait-divers-1

Ouvert en 1993, le Lycée polyvalent Léopold Sédar Senghor a été construit sur le territoire de la commune de Magnanville pour mieux répartir les élèves du département et alléger les effectifs des deux lycées de Mantes-la-Jolie. Le lycée accueille 965 élèves de la seconde à la terminale répartie entre formations professionnelles et technologiques. La partie professionnelle du lycée ouvre notamment sur les domaines de la coiffure, de l’esthétique ainsi que des carrières sanitaires et sociales.

Les lycéens participants au programme sont issus de deux classes de seconde générale de 35 élèves chacune.

Enseignante référente du projet   Émilie Lordereau
Adresse   Place Pierre Bérégovoy, 78200 Magnanville - Tél : 01 30 98 37 70
Site Web   http://www.lyc-senghor-magnanville.ac-versailles.fr/

Cinémas partenaires

Cinéma Jean-Gabin
Argenteuil

130516-07_12AR

Avec sa salle conviviale de 120 places, le cinéma Jean-Gabin est un lieu dédié à l’échange et à la découverte du cinéma d’art et essai. Le cinéma offre une programmation variée, qui va du film indépendant, aux films de patrimoine, de la recherche, en passant par le cinéma adapté au jeune public, et les fameuses séances très petits spectateurs.

Retrouvez toutes les informations   http://www.argenteuil.fr/51-cinema.html
Adresse   12 Boulevard Léon Feix, 95100 Argenteuil | Tél : 01 34 23 43 31

JeanGabin (ancien)  LOGO_ville 

Le Colombier
Magnanville

ruboff5

Depuis plusieurs années, Le Colombier de Magnanville tisse des liens étroits avec les acteurs territoriaux et cherche sans cesse à développer et renouveler des partenariats afin d’accompagner la dynamique géo-sociale, structurelle et culturelle du territoire. Ce grand espace culturel propose deux séances de cinéma par mois. 

Cette année, la programmation du Colombier s’articule autour de trois axes : un cycle contemporain avec, comme fil conducteur, les rapports hommes/femmes et des projections de portraits féminins comme : Woman at War de Benedikt Erlingsson, Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin… Un cycle patrimoine mettant à l’honneur le cinéma israélien (Close-up de Abbas Kiarostami…) et un cycle famille avec des films d’animation venus du monde entier et proposant des thèmes autour de l’amitié, la solidarité, l’imagination (Dilili à Paris de Michel Ocelot…).

Retrouvez toutes les infos sur le site   https://www.lecolombier.org/
Adresse   Rue de la Ferme, 78200 Magnanville | Tél : 01 34 77 65 09

logo_ville

Journée de restitution

Christine Cinéma Club
Paris

Le Christine Cinéma Club ouvre le 6 avril 1973 sous le nom de Studios Christine dont la façade est restée depuis, pratiquement inchangé. La porte d’entrée d’époque Louis XIV est d’ailleurs classée aux Monuments historiques.

C’est un cinéma indépendant d’Art et Essai situé dans le quartier de l’Odéon dans le 6e arrondissement de Paris et qui est spécialisé dans les reprises de vieux films américains en version originale. 

Une salle ayant la classification Art et Essai est un établissement cinématographique qui soutient la diversité du cinéma (ayant des qualités artistique ou historique, cherchant à renouveler par leur choix le spectacle filmique, reflétant la vie de pays assez peu diffusé en France…) et dont les programmes sont composés d’un certain nombre d’œuvres soutenu par l’AFCAE (Association Française des Cinémas d’Art et Essai).

Retrouvez toutes les infos sur le site : https://salles-cinema.com/paris/action-christine 

Adresse   4 Rue Christine, 75006 Paris | Tél : 01 43 25 85 78

ChristineCinemaClub_V3