L'ami Freddy

(1924-2019)

J’ai connu Freddy Buache au Festival de Cannes en 1983. Dans la grande salle du nouveau palais, il arrivait très en avance pour occuper toujours la même place au premier rang au bout de la rangée à droite. Je pris très vite l’habitude d’arriver tôt afin de pouvoir discuter avec lui, écouter ses avis tranchés et passionnés, apprécier son humour décapant, sa convivialité chaleureuse. Et ces rencontres se sont renouvelées d’année en année. Freddy, homme de conviction (ses coups de gueule, souvent pour la bonne cause, pouvaient être ravageurs), toujours curieux d’un cinéma différent et novateur, en quête des cinéastes qui prenaient des chemins de traverse, fondateur de la Cinémathèque suisse qu’il dirigea de 1951 à 1996, écrivain et critique, découvreur de talents, ami des plus grands réalisateurs, fut (et restera) une immense figure du cinéma qui nous manque déjà.

Photo rédacteurs Lettre (3)   Gérard Camy