Présentation

À l'occasion de la 20e édition du Festival Off-Courts de Trouville du 6 au 14 septembre 2019, des membres du Syndicat ont formé, comme à leur habitude, un jury et vont attribuer un prix à un film de la Sélection. La délibération a lieu en public afin que tous les festivaliers puissent y assister. Une façon ludique de mettre en lumière ce qu'est le métier de critique.

Off-Courts est une rencontre France/Québec autour du court-métrage. Autour des compétitions de courts-métrages français, québécois et internationaux, Off-Courts propose des soirées du court au long, des cartes blanches, des concerts, des expos et surtout de la création. Explorer, découvrir, défricher et offrir aux artistes des outils pour créer en toute liberté est le moteur de l'aventure : les labos de création numérique, cœur du Village Off, produisent des œuvres sous les yeux du public.

En parallèle, Le Marché International du Film Court accueille les professionnels dans un lieu calme tout en leur permettant de profiter de l'énergie du festival.

http://www.off-courts.com/

Jury

Laurent Aknin

Valentine Verhague

Hélène Robert

Prix

Le Prix de la Critique a été remis à :

ChickenoftheDead 

CHICKEN OF THE DEAD
de Julien David
France
Durée : 9'56"
Production : Alwa Deluze (Anoki) – Florent Guimberteau (Melting Productions)

Bernard Lepique est à la tête de Quasi, une entreprise spécialisée dans la fabrication de poulets mi-bio, mi-antibiotiques. Lors du lancement de sa nouvelle gamme de poulets, tout ne se passe pas comme prévu.

Quelques mots d'Hélène Robert, membre du jury SFCC :

« Pour souffler ses 20 ans, le mythique festival Off de Trouville a su attirer l’attention ! Soirées musicales en bord de plage, afterwords et cocktail en terrasse entre organisateurs et équipes des films sélectionnés, rencontres professionnelles entre auteurs et producteurs au marché du film. Le tutoiement était de rigueur, les échanges faciles auprès des différents corps de métiers culturels. Ma première fois normande m’a ainsi laissée une impression nette : oeuvrer sérieusement à la diffusion des courts-métrages sans se prendre au sérieux. Evidemment, le moment que j’attendais le plus était aussi l’objet de ma venue : délibérer publiquement avec deux confrères critiques de cinéma. Notre mission ? Décerner le prix de la critique parmi 18 films en compétition officielle.

Soyons honnêtes : l’expérience a été délicieuse !

Un véritable échange artistique. A l’origine, nous ne nous connaissions pas. Nous n’avons pas la même cinéphilie ni la même sensibilité face à une oeuvre cinématographique. Pourtant, une envie commune nous a immédiatement rapprochés. Une volonté de construire des arguments en faveur ou défaveur d’un film et d’écouter chacun. Grâce à ce ping-pong intellectuel, deux films ont définitivement retenu mon attention : Mémorable (Bruno Collet) et The Van (Erenik Beqiri). Le premier pour sa réflexion sur l’art et la mémoire (des thèmes chers à mon coeur) ; le second pour son économie de moyens à décrire un combat mortifère dans un environnement sclérosant. Hélas pour moi, aucun de ces deux n’a été primé ! Car la démocratie fait loi et j’étais en minorité.

Mais nous vous l’assurons : le débat n’était en rien scellé d’avance. Jusqu’au bout, nous ne savions pas qui nous élirions parmi nos favoris. Tout s’est joué en un mouchoir de poche. A la dernière minute. Laurent Aknin et Valentine Verhague ayant un coup de coeur commun, ils se sont battus pour qu’il triomphe. La majorité suffisait à clore la délibération. Félicitations donc au film Chicken of the dead (Julien David), film d’animation au regard cynique et désabusé sur la malbouffe. Cette oeuvre qui peinait à se faire comprendre des financiers aura su être regardée par des yeux émerveillés et enthousiastes. Vive le cinéma ! »

Archives